• Annie Vidal

Conférence de presse du Premier ministre - 26/11

Situation sanitaire : des chiffres encourageants mais fragiles


  • La circulation du virus a ralenti en moyenne à 17.000 cas par jour.

  • Le taux de reproduction du virus, R0, est descendu à 0,65 (niveau atteint lors du premier confinement). Ce R0 est le plus bas d’Europe.

  • Les chiffres sont encourageants mais fragiles : la situation se présente différemment par rapport à mai en raison du climat et de l’approche des vacances.

Nous ne devons pas baisser la garde : pas de déconfinement mais un nouvelle étape dans la stratégie progressive :

  • À partir du samedi 28 novembre 2020 : allègement du confinement, déplacements contraints, attestations obligatoires.

  • À partir du 15 décembre : couvre feu à 21h sur l’ensemble du territoire, pas d’attestation en journée mais obligatoire en soirée.

  • Le télétravail reste la règle et doit être le plus massif possible.

Nous devons avancer par étape et donner de la visibilité : ces étapes dépendent de la réduction de l’épidémie.

  • Le pic épidémique a été atteint : depuis plus de trois semaines, le nombre de contaminations est en diminution constante.

  • Le pic hospitalier a été franchi la semaine dernière : tous les indicateurs sont en baisse, et la charge hospitalière en réanimation a commencé à se réduire.

Les mesures étaient et restent nécessaires : elles étaient efficaces, cohérentes et coordonnées.

La deuxième vague n’est pas terminée : il ne faut pas relâcher nos efforts, nous réussirons.


Un protocole sanitaire renforcé dans les commerces


Un protocole simple, lisible et qui garantit la sécurité sanitaire :

  • Une jauge de 8m2 par client.

  • Éviter les flux trop importants : extension des horaires jusqu’à 21h et facilitation des ouvertures le dimanche.

  • Les commerces, qui rouvrent le samedi 28 novembre 2020, bénéficient de l’aide du fonds de solidarité jusqu’à 10.000 euros au titre des pertes de chiffre d'affaires de novembre.

Des déplacements aménagés


À partir du samedi 28 novembre 2020, les déplacements seront autorisés dans la limite de 20 kilomètres pour une durée de 3 heures, avec une attestation :

  • Cette limite ne permet pas pour visite aux amis et famille.

  • Les activités physiques individuelles de plein air sont autorisées.

Au 15 décembre 2020, les déplacements seront libres entre régions, avec un couvre-feu de 21h à 7h.

  • Le couvre-feu sera levé à titre dérogatoire les 24 et 31 décembre prochains.

La crise économique et sociale est d’une ampleur inédite : de nombreux dispositifs ont été mis en place pour soutenir les entreprises, parmi les plus complets et performants en Europe.

  • Accentuation et amplification des dispositifs notamment pour les secteurs les plus touchés par la crise.

Des mesures en faveur du secteur culturel



  • Réouverture des lieux de culture à partir du 15 décembre 2020.

  • La crise n’est pas terminée : la réouverture se fera avec précaution, les consignes sanitaires seront élaborées avec les professionnels.

Un soutien renforcé aux jeunes

Les jeunes les premières victimes de la crise, avec un hausse du risque de précarité :

  • Création de 20.000 jobs étudiants pour venir en soutien des décrocheurs via le CROUS.

  • Aides d’urgence : 45 000 bénéficiaires pour se loger et se nourrir.

  • Plan "1 jeune, 1 solution" : plan massif de soutien à l’insertion des jeunes avec doublement des bénéficiaires de la garantie jeune en 2021 (soit 200.000 bénéficiaires).

©2019 by Annie Vidal