• Annie Vidal

đŸ‘šâ€âš•ïž ConfĂ©rence de presse du Directeur GĂ©nĂ©ral de la SantĂ© - 22 mars 2020

🌏 La situation dans le monde


📍Plus de 318 000 cas dans le monde dont 98000 guĂ©ris. 📍13664 dĂ©cĂšs au total, 3144 en Chine et plus de 10000 hors de Chine. 📍L’épidĂ©mie est trĂšs prĂ©occupante en Italie, oĂč le nombre de dĂ©cĂšs a dĂ©passĂ© celui de la Chine (5476 morts). 📍Les cas ont Ă©galement rapidement augmentĂ© aux USA avec 7000 cas supplĂ©mentaires en 24h. AprĂšs la Chine, les pays les plus touchĂ©s sont l'Italie, l'Espagne, les USA, l'Allemagne, l'Iran.

đŸ‡«đŸ‡· En France

📍16018 cas confirmĂ©s, 1 521 patients guĂ©ris. 📍7240 hospitalisations, 1746 personnes en rĂ©animation (50% des patients en rĂ©animation ont moins de 65 ans, environ 1/3 entre 40 ans et 60 ans). "1746 cas graves en rĂ©animation, c'est plus en 3 semaines qu'une Ă©pidĂ©mie grave de grippe qui dure 3 ou 4 mois". 📍674 dĂ©cĂšs soit 112 de plus en 24h, 87% concernent des personnes de plus de 70 ans.


đŸ”· Sur les tests :


📍Nous avons augmentĂ© nos capacitĂ©s de tests avec 4000 tests par jour aujourd'hui, 120 laboratoires sont capables d'analyser ces tests, nous sommes parmi les premiers pays europĂ©ens.

📍Nous continuons de dĂ©velopper les capacitĂ©s de tests. Deux types de tests existent : PCR rĂ©action au gĂ©nome du virus (test nĂ©gatif possible si la personne est porteuse et n'a pas encore dĂ©clarĂ© la maladie) / de nouveaux tests arrivent et permettent de savoir si on est guĂ©ris et immunisĂ©s par rapport au virus. Ils sont complĂ©mentaires et permettront de connaĂźtre la part de la population immunisĂ©e. Aujourd'hui, notre stratĂ©gie est de tester les personnes fragiles ou prĂ©sentant des symptĂŽmes graves. Environ 9 personnes sur 10 ne sont pas dĂ©pistĂ©es (symptĂŽmes bĂ©nins/asymptomatiques). Cela pourra Ă©voluer dans un second temps.


đŸ”· La rĂ©sistance c'est aussi la transparence, nous la faisons.

📍SantĂ© Publique France transmet les chiffres des tests, ils sont sous-estimĂ©s, nous l'avons toujours dit car nous ne testons pas tous les malades, une grande partie est asymptomatique.

📍DeuxiĂšme source trĂšs fiable : les remontĂ©es des donnĂ©es hospitaliĂšres.

📍TroisiĂšme source : les remontĂ©es des mĂ©decins en ville, des laboratoires etc nous permettent de mieux connaĂźtre les symptĂŽmes et d'avoir un tableau de la circulation du virus.


🗣 "Les masques restent en prioritĂ© pour les soignants, si vous en avez donnez les aux ARS, aux hopitaux, aux mĂ©decins, aux pharmacies.... C'est la transmission par les mains qui nous prĂ©occupe, respectez les gestes barriĂšre".


đŸ”· Sur la recherche :

📍Le ministĂšre de la SantĂ© suit attentivement les avancĂ©es des essais cliniques avec la Chloroquine. Un essai clinique europĂ©en destinĂ© Ă  Ă©valuer quatre traitements expĂ©rimentaux contre le Covid-19 dĂ©marre aujourd’hui. CoordonnĂ© par l’Inserm, cet essai inclura au moins 800 patients français atteints de formes sĂ©vĂšres du COVID-19.

📍Nous avons Ă©galement soutenu et appuyĂ© l'essai du professeur Didier Raoult Ă  Marseille, des rĂ©sultats intĂ©ressants ont Ă©tĂ© publiĂ©s ce jour.

📍Toutes ces donnĂ©es, internationales, europĂ©ennes, françaises, nous les analysons. Nous faisons tout pour que les personnes qui en ont besoin puissent accĂ©der aux essais cliniques.


đŸ”· La rĂ©sistance c'est aussi la solidaritĂ© :


📍Nous remercions le Luxembourg, la Suisse et l'Allemagne qui ont proposĂ© d'accueillir des malades Français (13 transferts sanitaires en cours en Allemagne, 2 transferts en Suisse et d'autres auront lieu, 7 transferts vers le Luxembourg).

📍L'armĂ©e est Ă©galement trĂšs mobilisĂ©e. Le navire des armĂ©es a permis le transfert de 12 patients graves de Corse vers le continent. L'ARS Grand Est a pu doubler les capacitĂ©s d'accueil en rĂ©animation (900 lits).

7 vues